« The Book Of Ivy » & « The Revolution Of Ivy » de Amy Engel (sans spoiler)

Il y a une semaine je terminais « The Revolution of Ivy », le deuxième tome de cette « mini saga » de Amy Engel. J’ai eu un véritable coup de coeur pour ces deux livres et je vous donne mon avis sans vous spoiler.

Vous me l’aviez recommandé sur le blog et les réseaux sociaux : The Book of Ivy. J’ai donc décidé de vous faire confiance et de les ajouter à ma bibliothèque. Je ne pensais pas les lire aussi rapidement et encore moins les adorer au point de lire en marchant dans la rue, pendant la pause du midi, dans le bus, partout !

Quand dystopie et romance se côtoient avec un dosage parfait. Ni tout rose, ni tout noir.

The Book of Ivy est le premier tome de ce que j’appelle une « mini saga ». Généralement nous avons au moins trois livres pour ce genre d’histoire et surtout, beaucoup plus à lire car j’ai eu l’impression que cette histoire était très courte (je parle des deux tomes réunis) mais tout est tellement bien maîtrisé…

Voici le résumé de ce premier tome :

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.

Je vais d’abord vous parler du personnage principal. Vous le savez, je le répète à chaque fois que j’écris un avis sur un livre, j’aime les héroïnes fortes voire torturées. Ivy est exactement ce genre de personnage, qui se retrouve dans une situation qu’elle n’a pas voulu et qu’elle doit subir. Elle est loin d’être la jeune fille trop lisse, trop parfaite, et ses défauts deviennent finalement une force.

L’histoire en elle-même semble très simple, il y a peut-être un côté « Roméo et Juliette » dans le sens où nous avons un affrontement de deux familles et les enfants respectifs qui se retrouve coincés entre les deux. Le passé de ses deux familles est compliqué, on l’apprend au fil des pages et surtout, les deux protagonistes deviennent des spectateurs impuissants car on ne change pas le passé. La vengeance est un thème central bien que dans l’excès et le désir de vengeance engendre une vraie manipulation exercée sur Ivy.

La dystopie est présente, mais en retrait car nous sommes enfermés dans la ville de Westfall qui a pu se reconstruire, qui va au-delà des aspects dystopique finalement. Pourtant tout ce qui est à l’extérieur de Westfall semble présenter toutes les caractéristiques du genre. On ne peut le deviner qu’à travers un grillage, on se pose beaucoup de questions mais on ressent très facilement la différence entre Westfall et le reste du monde.

Ce premier tome est entrainant, les révélations sont bien menées et surtout…pour ma part en tout cas, je suis devenu une vraie parano en ce qui concerne les personnages masculins. Je m’attends à des trahisons à chaque page, on cherche le moment où ça va flancher…mais ce n’est pas toujours le cas ! Ce livre montre les deux facettes. On a de bonnes surprises mais aussi des mauvaises…

The Revolution of Ivy enchaîne directement avec la fin du premier tome qui nous laisse un goût amer, une véritable empathie pour le personnage principal. Pour éviter de spoiler, je préfère ne pas mettre le résumé ici.

Tout ce que je peux vous dire c’est que ce tome est bien plus axé sur le côté dystopique de cette histoire. Il y a des moments évidents dans le sens où nous savons que cela doit arriver, il n’y a pas d’autres possibilités, et ils arrivent mais à chaque fois c’était différent de ce à quoi je m’attendais.

L’angoisse est plus présente dans ce deuxième tome, le confort du premier livre est loin derrière. Les personnages sont attachants, d’autres restent égales à eux-mêmes et une petite partie se révèle des différences, ou du moins, le lecteur voit une autre image d’eux.

La fin de ce tome sonne véritablement comme une fin. Parfois on peut avoir des déceptions, d’autres questions, des explications passées à la trappe, mais pas ici. Dès le début tout est bien mené, et ce jusqu’à la toute dernière page.

Si vous avez déjà lu ces livres, n’hésitez pas à me partager vos avis. Si ce n’est pas le cas, j’espère vous avoir donné envie de les lire, notamment si vous aimez le mélange romance/dystopie.

Étiqueté , , , ,

4 thoughts on “« The Book Of Ivy » & « The Revolution Of Ivy » de Amy Engel (sans spoiler)

  1. J’avais déjà entendu (enfin, lu) beaucoup de bien de cette saga, et je t’avoue que ton article achève de me convaincre. Une fois que j’aurais avancé dans mes lectures à venir, je mettrais mon nez dedans, j’ai envie d’une dystopie !

    1. Si tu as envie d’une dystopie légère, pas trop prise de tête alors c’est ce qu’il te faut 🙂
      J’espère que tu aimeras ces livres autant que moi !
      Merci pour la lecture de mon article et ton commentaire.

  2. Cette petite saga me tente bien, tu as su attiser ma curiosité ;). Hop, la voilà sur ma booklist.
    A bientôt !
    Aurore

    1. Ah j’en suis contente 😉
      J’espère vraiment que tu l’apprécieras, elle mérite sa petite mention « Best seller » 🙂
      Merci pour ta lecture et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *