Quatre jours à Lisbonne

Il y a quelques semaines je visitais la capitale portugaise, Lisbonne. Je vous partage quelques unes de mes photos, mes bonnes adresses et les lieux que j’ai adorer dans cette ville.

Il m’aura fallu un peu de temps pour vous proposer cet article (beaucoup de choses à gérer en ce moment avec le mariage dans moins d’un mois). Finalement il est enfin là et j’espère que je vous ferai apprécier Lisbonne à travers mes photos.

Ce voyage était notre troisième séjour avec nos meilleurs amis (et témoins de mariage par la même occasion). Si vous vous souvenez, nous étions partis à Deauville (les photos semblent avoir été compressées par WordPress, désolée) ensemble en 2014 et sur la Costa Brava en Espagne durant l’été 2015. Nous avions envie de renouveler l’expérience avec Lisbonne cette fois-ci, aucun de nous ne connaissait la capitale, c’était l’occasion de la découvrir tous ensemble.

Lisbonne est une ville vallonée et vous vous en rendez compte très rapidement en la parcourant. Descentes, montées,…prenez de bonnes chaussures (j’ai du mettre à la poubelle mes bottines qui m’ont accompagnée dans la majorité de mes voyages, elles n’ont pas résisté aux pavés et je me suis acheté des baskets sur place).

On se fait assez vite à ces reliefs et la ville n’étant pas gigantesque (le centre en tout cas) vous arrivez vite d’un point A à un point B, j’ai même été étonnée qu’on retrouve si facilement les mêmes endroits sur quelques uns de nos itinéraires.

Grâce à son relief, Lisbonne permet d’avoir pas mal de points de vue en hauteur sur la ville. Nous en avions deux juste à côté de notre appartement. Voici quelques point de vue que nous avons pu faire :

  • Miradouro Da Graça
  • Miradouro de Nossa Senhora do Monte
  • Castelo Saõ Jorge
  • Miradouro de Santa Luzia

Il y en a beaucoup d’autres, et parfois on les trouve un peu par hasard.

Dès notre arrivée à Lisbonne j’ai été séduite par ces maisons aux carreaux multicolors. Il y en a dans toute la ville et je trouve que ça apporte un charme fou. Ces carreaux se nomment « azulejos » et vous pouvez en acheter un peu partout, sous des formes plus ou moins utiles. Je vous conseille vivement de les acheter chez de vrais artisans plutôt que sur les marchés où ce sont des reventes de productions à la chaîne, pas locales du tout…et les motifs sont identiques d’un étalage à l’autre la plupart du temps. Bref, optez pour le motif original et propre à la création que vous choisirez. C’est ce que nous avons fait d’ailleurs.

Dans une rue menant au Castelo Saõ Jorge nous sommes tombé sur une boutique/atelier d’une dame vraiment charmante qui vendait des azulejos sous toutes les formes, avec des motifs uniques à chaque fois.

Elle nous a expliqué comment elle travaillait (elle parlait assez bien le français) et nous lui avons acheté deux petits plateaux (pour poser les clés, ce genre de choses). Vous avez peut-être pu voir le mien dans mon article sur la box Nos Curieux Voyageurs de Lisbonne. Il est blanc avec des motifs verts, j’ai totalement craqué dessus !

Il existe à Lisbonne un musée dédié aux azulejos. Nous n’avons pas eu le temps de le faire mais j’aurais adoré ! C’est le genre de motifs que j’aime photographier, à Barcelone déjà j’avais aimé les carreaux et mosaïques.

Le Castelo Saõ Jorge est une des attractions incontournables de Lisbonne. En fonction de l’endroit où vous partez pour vous y rendre, le chemin est plus ou moins difficile. Depuis le quartier de Graça où se trouvait notre appartement, j’ai trouvé que c’était assez simple à faire, surtout en début de journée et en début de séjour, quand on est encore frais et que les courbatures ne se sont pas déjà emparées de vos jambes.

Durant cette visite nous avons évolué sur les remparts car il y a très peu de visite intérieure. C’est un site archéologique avant tout plus qu’un château, n’imaginez pas vous retrouver avec du Fontainebleau ou du Vaux-le-Vicomte (deux châteaux que j’adore) ce n’est même pas comparable. Nous sommes sur de la vieille pierre, et personnellement j’aime beaucoup aussi.

Rien qu’à Castelo Saõ Jorge vous avez énormément de points de vue ! Côté ville, côté mer, avec ou sans les pierres du château, c’est l’occasion de faire de superbes photos de Lisbonne.

Durant ce week-end nous avons eu droit à quelques averses, heureusement Lisbonne a quelques musées pour s’occuper le temps que la pluie s’arrête. Nous sommes donc redescendus jusqu’à la Plaça do Comercio pour s’abriter sous les galeries.

En attendant la fin de l’averse nous avons visité le musée de la bière portugaise (Museu da Cerveja), pour le plus grand plaisir des garçons, amateurs de bière. Pour 5€ vous avez la visite et une dégustation de bière. Même sans être adepte de la bière c’est plutôt intéressant et le cadre est sympa.

Impossible de ne pas faire Belem, un des quartiers les plus touristiques de Lisbonne mais dont les monuments sont très jolis. Pour s’y rendre il faut prendre un tram car c’est un peu excentré. Il y avait tellement de monde pour prendre le tram que nous avons finalement opté pour un Uber.

C’est vraiment agréable de se promener au bord de l’eau, reposant, il y a de jolies photos à prendre. Même si c’est très touristique c’est absolument à faire…

Par contre côté visite il faut s’armer de patience, comme c’était en week-end nous avons sans doute eu plus de monde qu’en semaine…résultat nous n’avons pas visité la Tour de Bélèm, il y avait beaucoup trop de monde et nous voulions retourner sur le centre de Lisbonne pour continuer à visiter. Je pense quand même que c’est à visiter, les photos que j’avais pu voir n’avait vraiment donné envie.

Dans Lisbonne même vous avez un lieu qui dénote un peu avec le reste. Depuis els hauteur de la ville on voit ces arches de pierres qui attirent vraiment l’oeil. Ca m’intriguait beaucoup, et finalement nous avons visité cet endroit. C’est l’une des visites que j’ai préféré, pour le calme, l’ambiance particulière qui y règne.

Il s’agit du Covento do Carmo. A l’époque c’était l’église principale de la ville, elle s’est écroulée lors du tremblement de terre de 1755 et n’a jamais été reconstruite. Il reste tout de même le corps principal de l’église et le choeur qui abritent maintenant le musée archéologique du Carmo.

Le billet adulte est vendu 4€, vous avez accès aux ruines et au musée archéologique. Il me semble qu’il y a des spectacles de lumière d’après les affiches qui se trouvaient devant l’entrée, ce doit être superbe.

Il y a beaucoup de bonnes adresses pour manger ou boire un verre à Lisbonne. Ci-dessus c’est le Time Out Market. Il s’agit d’une grande place au centre de laquelle vous n’avez qui des table et des chaises et tout autour vous avez des dizaines de restaurants. Chacun passe commande au restaurant de son choix et tout le monde se retrouve a table avec son plat. Il y a beaucoup de monde, c’est un peu le piège au niveau des prix pour certains restaurants, il faut avoir l’oeil pour trouver une table qui se libère mais c’est plutôt sympa comme concept.

Non loin du métro Intendente il y a un bar qui propose un joli cadre, c’est Casa Independente. Il nous a fallu un peu de temps avant de comprendre où se trouvait le bar. En fait il vous faut entrer dans ce qui semble être un immeuble, et monter au deuxième étage. C’est parfait pour faire une pause, autour d’une citronnade maison.

En montant/descendant du Castelo Sao Jorge il y a un petit restaurant qui fait le coin d’une rue, le O Prego. J’ai vraiment adoré y manger, c’était délicieux et le cadre est authentique.

Autre restaurant que j’ai aimé, juste à côté de notre Air Bnb, le O’Satélite. Il a un succès fou bien qu’il ne paye pas de mine de l’extérieur et on comprend vite pourquoi. Il n’est pas cher et on vous sert comme des rois, les quantités sont folles, et l’accueil est top.

Pas très loin, au coin de la rue où se situait notre Air Bnb vous avez le SAGA qui est idéal pour prendre un petit déjeuner.

Et enfin, encore à côté du Air Bnb, en remontant la rue perpendiculaire il y a le Tropical Da Graça. C’est un restaurant où la viande est cuite au charbon, les chips sont faite maison, tout est à emporter, c’est une usine à gaz ! On a prit deux fois à emporter, c’était la facilité le soir après avoir marché toute la journée, pouvoir se poser à l’appartement en mangeant comme des rois.

A Belém vous ne pouvez pas manquer les Pasteis de Belém, les meilleures de Lisbonne parait-il. Je ne suis pas vraiment fan de ces pâtisseries à la base mais là j’avoue que c’était un délice.

 

Notre Air Bnb se trouvait donc dans le quartier de Graça. Un peu en hauteur et très bien placé pour aller d’un endroit à l’autre de Lisbonne que ce soit à pieds ou en transports. L’appartement n’était pas gigantesque mais extrêmement bien agencé ! Un lieu cosy où il était agréable de rentrer le soir après des journées bien chargées.

C’était notre première expérience pour tous les quatre avec Air Bnb, avec Clem nous voyageons pas mal mais nous prenons toujours des hôtels. Maintenant que nous savons comment ça se passe je sais que nous n’hésiterons pas à reprendre un Air Bnb pour l’une de nos prochaines destinations.

Pour circuler dans Lisbonne, le plus simple ce sont les jambes 😉
La ville est petite, ça monte, ça descend mais honnêtement c’est plus sympa que de s’enfermer dans le métro et c’est plus économique.

Vous avez le tram bien sûr, mais nous avons trouvé que c’était plus une attraction touristique qu’autre chose. Certaines fois le tram s’est retrouvé dans les bouchons tout comme les voitures et nous aurions sans doute été plus rapides à pieds.

La ville a beau être petite, elle est relativement bien desservie par les transports en commun si la marche vous fait vraiment peur.

Même si Lisbonne n’a pas été notre destination préférée, ça reste une ville superbe, à faire absolument. Il faut parfois savoir se perdre dans les rues pour découvrir de jolies choses. L’idéal aurait été d’avoir un peu plus de temps pour découvrir d’autres jolies villes aux alentours, ce sera l’occasion de retourner au Portugal.

Étiqueté , , , ,

1 thought on “Quatre jours à Lisbonne

  1. Lisbonne est vraiment une ville superbe et dynamique. Ton article me donne bien envie d’y retourner!
    https://thecosmicsam.com/2017/09/05/lisboa-me-voila/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *