Quand les marques abusent des blogueuses

IMG_8572 (2)

C’est plutôt rare que je pousse un coup de gueule ici mais j’avais très envie de vous partager ma première vraie mauvaise expérience lors de l’organisation d’un partenariat avec une marque.

De plus en plus de marques passent par des blogueuses pour promouvoir leurs produits. Le principe est très simple : les marques envoient des produits en échange d’une review et de publications sur les réseaux sociaux. Pour ma part ce système me plait parce que j’ai eu l’occasion de découvrir pas mal de produits que ce soit mode, beauté ou lifestyle et certains me sont utiles au quotidien ! Je suis toujours honnête dans mes articles sponsorisée, et si vous voyez autant d’éloges et peu de mauvaises critiques c’est parce que je sais choisir et me renseigner au préalable aussi. Mais voilà…il y a des marques qui profitent beaucoup trop de cette technique. Elles imposent leurs conditions parfois très étranges.

Je n’ai jamais démarché les marques, on vient vers moi systématiquement et depuis la création du blog j’ai eu l’occasion de faire 25 partenariats qui se sont toujours extrêmement bien passés. J’en ai refusé aussi parce qu’il est hors de question que je fasse de la promotion pour des produits qui n’entrent pas dans ma ligne éditoriale, je préfère que des blogueuses spécialisées fassent de vrais articles complets.

Il y a deux semaines une marque m’a contactée et très contente j’ai tout de suite répondu positivement parce que les produits me semblaient bien et j’étais plutôt inspirée. Mais sur Facebook je tombe sur un article listant les pires sites de vente en ligne de vêtements et la marque en question était dans le lot. J’ai demandé sur un groupe réunissant les instagrameuses si elles avaient déjà eu des partenariats avec eux parce que j’avais à la fois des bons et des mauvais retours en fouillant sur Google. Une des filles m’informe qu’elle n’a jamais eu aucun problème et qu’elle a collaboré à plusieurs reprises avec eux (ses articles sont d’ailleurs très bien, incluant un produit de la marque dans un look). Et la marque me répond en exposant ses conditions dans la foulée :

  • Nous vous offrons 30$ de vêtements.
  • Premièrement il faut écrire une wishlist (nous parlerons des détails plus tard).
  • Deuxièmement il faut écrire une review après avoir reçu le colis.
  • Troisièmement l’article doit être relayé sur les réseaux sociaux.
  • Et enfin, nous avons le droit d’utiliser vos photos.

Jusque là rien d’anormal ! Je réponds que les conditions sont ok pour moi et je propose une wishlist avec une idée de thème pour l’article et un panier qui n’atteint même pas les 30$. Je montre même un exemple de ce à quoi ressemble mes wishlist sur le blog. Et là mon mail a totalement été balayé ! Comme si je n’avais rien proposé ! J’ai juste halluciné ! Des conditions supplémentaires, et d’autres choses que j’ai du demander deux à trois fois pour être certaine de bien comprendre ! Voici presque mot pour mot ce que j’ai reçu (en français, mais nous échangions en anglais).

  • La wishlist doit être écrite en anglais.
  • Le titre de la wishlist doit inclure le mot clé choisi.
  • Dans les deux premières lignes de l’article il doit y avoir le mot clé et le lien vers la catégorie de vêtements choisis.
  • L’article doit contenir au moins deux de nos produits.
  • L’article doit être DOFOLLOW.
  • Envoyez-moi le lien de l’article et votre numéro de commande, ensuite nous vous enverrons les vêtements.
  • Voici une liste des mots clés du moment, choisissez celui que vous voulez. (+ la liste)

D’abord je réponds que mon blog est en français, que mon audience l’est aussi et que c’est important de prendre ce détail en compte. Quel est l’intérêt de contacter des blogueuses françaises pour leur imposer l’anglais ? J’en déduis que la marque n’a pas consulté mon blog avant de prendre contact. Puis, j’ajoute (parce que j’ai un vrai doute) : « Est-ce que vous envoyez les vêtements avant la publication de l’article sur mon blog ? Quand je collabore avec des marques elles m’envoient les produits avant pour que je puisse les tester et prendre mes propres photos. »
On me répond que bien entendu il est possible d’écrire la wishlist en français et la personne m’envoie donc les mots clés en français. Et elle me reprécise ce que je craignais : elle veut une wishlist publiée AVANT la réception des vêtements (dont je ne connais pas la qualité bien sûr…). Je réponds que je veux bien leur envoyer une wishlist pour qu’ils puissent bénéficier d’un droit de regard mais qu’il est hors de question qu’elle soit en ligne avant la réception des vêtements. Et suite à son dernier mail j’ai abandonné :

  • J’ai besoin que vous envoyiez la wishlist sur votre blog selon mes conditions. Après avoir reçu le colis vous publiez autant que vous voulez.

Donc voilà le message est clair : un article pour promouvoir des vêtements sans même les avoir vu en vrai, avec le risque que ce soit de très mauvaise qualité et importable.
Déjà 30$ de vêtements ça ne leur coûte pas grand chose surtout que je ne réclame aucune rémunération contrairement à d’autres blogueuses. Ensuite j’ai quand même travaillé 4h pour leur proposer un plan d’article complet, j’ai fouillé pendant deux bonnes heures sur le site pour trouver mon thème et des vêtements qui entreraient dans mon thème sans dépasser les 30$. On a complètement ignoré ma proposition. Entre ce que m’avait montré la blogueuse sur le groupe et ce qu’ils m’imposaient ça n’avait rien à voir et pourtant je proposais une belle mise en avant plus évidente (si les produits respectaient leur promesse sur le site). En fait j’ai vraiment le sentiment qu’on a voulu m’arnaquer en m’envoyant de mauvais produits mais entre la publication de ma wishlist et la réception des vêtements, les lecteurs auraient oublié ma wishlist et la promotion était assurée. Forcément, publier un look raté sur un blog n’est pas très répandu et si je l’avais fait à réception on me l’aurait sûrement reproché mais leur promo était quand même déjà faite grâce à la wishlist.

Je trouve ce comportement tellement…limite. En fait certaines marques pensent que chaque blog est une affiche publicitaire et que nous devons publier les mêmes articles d’un blog à l’autre. Alors oui parfois nous sommes plusieurs à présenter un même produit dans un même lapse de temps mais je ne lis aucune autre review sur le produit pour pouvoir créer un contenu sans m’inspirer des autres, juste selon mon ressenti. J’aime pouvoir proposer des idées aux marques qui me contactent, échanger sur ce que je veux mettre en avant et c’est ce côté « On s’en moque de ta proposition. Tu postes ça comme tout le monde ! » qui m’a énormément gênée. Donc non, nous ne sommes pas des panneaux publicitaires, il y a bien quelqu’un derrière l’écran. Que ce soit sponsorisé ou non je veux créer des contenus qui me ressemblent, personnalisés, avec mes photos. Si pour certaines blogueuses ce n’est pas essentiel…pour ma part ça l’est.

N’hésitez pas à partager vos mauvaises expériences de partenariats car ça m’intéresse vraiment.

Étiqueté , , ,

29 thoughts on “Quand les marques abusent des blogueuses

  1. Je suis sûre qu’ils nous prennent pour des idiotes sans intelligence. J’ai déjà mis un terme à un partenariat, car je ne pouvais plus choisir moi-même les trousses beauté à présenter sur mon blog. Les modalité ont été modifiées, cela ne convenait pas, alors bye bye.
    Nos blogs sont un reflet de nous même, nous n’allons pas nous fourvoyer pour les autres, pour les marques ou quoique soit d’autre. Tu as bien eu raison d’y mettre un terme!

    1. Ca ne m’étonnerait pas que certaines marques se disent que TOUTES les blogueuses sont prête à tout pour des partenariats, limite si nous n’avons pas créer nos blogs uniquement pour ça. C’est le cas de certaines et bien souvent elles n’en obtiennent pas car c’est trop flagrant, mais pour la plupart nous sommes loin d’en proposer tous les jours, nous créons davantage de contenus originaux…enfin voilà…c’est triste 🙁

  2. Waouh j’avoue trop de contraintes. L’article en anglais? Non mais vraiment ! Moi, je zappe direct, ce n’est pas la marque qui va me dire comment écrire mes articles. J’estime que si une marque te contacte c’est qu’elle aime ton style, ta façon d’écrire, ta liberté d’opinion, sinon pourquoi te contacter. Ca ne sert à rien ! Tu as bien eu raison de pousser ce coup de gueule !
    Deltrey
    http://deltreylicious.com

    1. Exactement ! Là je suis absolument certaine qu’ils ne sont pas passé sur mon blog d’autant plus qu’ils m’avaient contacté via l’adresse mail dans ma bio Instagram et non pas par le formulaire de contact du blog !

  3. J’ai déjà lu des articles de blogueuses faisant état de ce type de comportement de la part des marques. Il y a aussi du côté des blogueurs parfois de la négligence. Je suis community manager pour une société qui vend du thé et j’ai régulièrement des demandes de partenariats. On leur expédie un gros colis de thé pour une valeur entre 30 et 40 euros et 8 fois sur 10 le blogueur publie un copier/coller du texte trouver sur notre site accompagné d’une photo toute moche. Donc, tu vois, il y a de l’irrespect et du manque de professionnalisme des deux côtés! Bonne journée.

    1. Je pense que pour le coup…si ce sont les blogueuses qui vous démarchent, de base ce n’est pas une bonne idée de leur faire confiance. Enfin ce n’est que mon opinion mais ça montre à quel point ces blogueuses en question veulent simplement des produits gratuits. C’est donc plutôt à la marque de faire attention, de se renseigner avant d’envoyer les produits et de démarcher pour avoir des partenariats sérieux.
      Dans le cas inverse, quand les marques démarchent les blogueuses c’est à nous de nous renseigner mais la marque doit clairement prendre le temps de regarder le travail fait…
      Après il y a des blogueuses qui sont démarchées et qui abusent aussi du système une fois les produits reçus. Mais je pense que c’est la pire option d’envoyer à une blogueuse qui a initié elle-même la demande de partenariat. Notre travail est de partager ce que nous aimons, pas de grapiller des produits gratuits par-ci par-là en démarchant les marques.

      1. hELLO ! (c’est normal ces majuscules ?)
        je suis BLOGEUSE DEPUIS 1 AN 1/2 ET GÉNÉRALEMENT SE SONT LES MARQUES QUI VIENNENT VERS MOI ET COMME TOI JE FAIS UN BON TRI CONCERNANT MES PARTENARIATS (mais je n’ai jamais eu des cas comme le tiens heureseument)
        APRES MAINTENANT SI UNE MARQUE ME PLAIT (ou un endroit) je pense que je N’HÉSITERAI plus à demander des ÉCHANTILLONS ou un produit (surtout pour des COSMÉTIQUES ou nourriture) afin de me faire un vrai avis puis d’en parler a mes lectrices.

        1. Hello Marion,
          Nous réglons le problème des majuscules, un petit souci dans le code du blog que mon amoureux va retirer de suite 😉
          (le temps que je l’écrive c’est déjà corrigé !)

          Arf je sais pas…moi ça me gêne tellement de demander en fait ! Si une marque me plait j’aurais plus tendance à me faire remarquer d’eux sur les réseaux sociaux plutôt que de les contacter directement. Pour le coup ça me donne vraiment l’impression de réclamer pour réclamer même si ce n’était pas le cas 🙁

  4. Un partenariat abusif dans toute sa plendeur.
    Tu as bien fait et ainsi ton « éthique » est préservée bravo.
    Bonne continuation à toi
    Bises

    1. Merci beaucoup Estelle 🙂
      Bisous

  5. Ah oui c’est la loose ! y’a des fois on se demande pour qui ils nous prennent !! c’est abusif mais cela veut peut être dire que certaines ont accepté et qu’ils ont pris ça pour argent comptant ! c’est dommage ! les blog sont là pour proposer un discours différent avec une âme et des lecteurs derrière. Cela ne va pas à leur avantage au final.
    heureusement je suis sûre qu’il y en aura plein d’autres chouettes qui arriveront. Cela nous apprend à nous méfier aussi et de mettre nos conditions.

    1. Je suis totalement d’accord avec ton commentaire. Je n’ai pas trouvé de blogueuses françaises qui ont accepté ces conditions (la blogueuse dont je parle dans mon article a vraiment des conditions différentes bien plus libres, ça m’écoeure d’autant plus qu’ils fassent une différence). En revanche des blogueuses étrangères ont effectivement appliqué les conditions à la lettre avec des articles wishlist sans aucun intérêt…

  6. Certaines marques ne prennent même pas la peine de lire nos articles et de connaitre un minimum notre blog avant de nous demander un partenariat !! C’est ce qui me dégoûte le plus, sérieux c’est trop demandé que de s’intéresser a notre travail ! Tu as eu raison d’abandonner et d’en faire un article pour prévenir le plus de personnes possible. Bisous

    1. Merci beaucoup Kris 🙂
      Surtout que je leur avais laissé des liens pour leur montrer mes wishlist, ils n’auraient même pas eu à chercher s’ils avaient prit la peine de s’intéresser à ma proposition d’article !
      Bisous

  7. On sent que c’est tout ressent et qu’il y a encore beaucoup de choses à améliorer de ce côté là que se soit de la part des marques et des blogueuses (j’ai aussi vu des choses pas pro du tout de ce côté). Perso, je n’ai fait qu’un partenariat pour un concours que j’ai initié.

    J’ai aussi été contacté une ou deux fois mais j’ai refusé, car les conditions ne me plaisaient pas. J’essaie de communiquer au mieux et j’espère que les choses s’améliorent avec le temps. J’ai été des deux côtés donc je sais qu’il y a des personnes sensées et intelligentes des deux côtés et des cons partout ! ^^

    1. Oui, depuis deux bonnes années il y a de vraies profiteuses sur la blogosphère, je ne l’oublie pas. Le nombre de fois où j’ai été contactée par Instadirect pour répondre à ce genre de questions : « Comment tu fais pour recevoir des produits des marques ? Combien de temps il faut pour avoir des partenariats ? »…c’est désolant 🙁
      Après, comme dit dans un commentaire plus haut, c’est aussi important que la marque se renseigne sur la blogueuse avant de proposer un partenariat, ça éviterait des arnaques 😉

  8. Je crois avoir de quelle marque tu parles (z***l ?) et moi aussi j’ai été un peu… interloquée par les conditions qu’ils imposaient. J’ai longuement hésité à accepter de tester leur site car je me sentais un peu flouée dans l’affaire car le travail à faire n’était pas vraiment à la hauteur de ce que l’on me proposait.

    je suis complètement d’accord avec ton article.

    1. Oui c’est bien cette marque ! Au final tu as collaboré avec eux (en faisant une recherche sur ton blog je n’ai pas trouvé) ? Je l’ai évoqué dans un autre commentaire mais les conditions sont en plus différentes d’une blogueuse à l’autre et c’est exaspérant cette différence…

      1. Non, au final, j’ai laissé tombé. Je n’ai pas EU LE COEUR A CONTINUER ET CE QU’ILS ME PROPOSAIENT NE ME DISAIT RIEN. TROP DE TRAVAIL POUR UNE RÉTRIBUTION MINIME. ON VERRA SI LES CHOSES ÉVOLUENT PAR LA SUITE. (JE SUIS DÉSOLÉE POUR LES MAJUSCULES, MON CLAVIER A UN GROS SOUCI).

        1. Haha tes majuscules m’ont donné l’impression que tu hurlais 😉
          Tu as bien fait de suivre ton ressenti plutôt que de te soumettre à ces conditions qui effectivement demandent beaucoup de travail (4h déjà juste pour de la recherche et de la conception d’article).

  9. Je trouve ça hallucinant, la marque n’a aucune éthique, surtout que il doit s’agir d’un site chinois et la qualité est parfois très moyenne. Heureusement qu’il y a quand même des sites honnêtes. Merci pour cet article !
    Bisous

    1. Haha oui…et j’ai pu voir il y a deux jours sur Facebook qu’ils bloquaient les commentaires qui ne leur plaisaient pas 😉 En fait maintenant c’est écrit « L’administrateur a peut-être bloqué certains commentaires », donc les retours doivent être très mauvais et la qualité des produits par la même occasions.
      De rien, merci à toi pour la lecture !
      Bisous

  10. Je crois que j’ai été contacté par la même marque aha… Je ne suis de retour que depuis plus ou moins deux-trois mois sur la blogosphère, sans avoir beaucoup de personnes qui me suivent parce que ce n’est pas vraiment mon objectif et parce que justement je ne suis pas encore très active, et déjà deux marques m’ont contacté… Des mails en anglais me disant « oh c’est super vous avez bcp de followers collaborons ». Alors que clairement mon blog n’est pas un blog mode, et je suis loin d’être suivie par une communauté, ça me fait dire que ce genre de marque de regarde même pas une seule seconde notre travail… C’est assez surprenant, attristant et déconcertant de se dire que nos blogs sont broyés dans des algorithmes pour des marques qui ne voient en nous que l’argent !

    1. Déjà, bon retour sur la blogosphère Lison ! 😉
      Ce genre de marques misent malheureusement plus sur la quantité que sur la qualité mais à la jouer de cette façon elles vont finir par tout perdre (enfin…il y aura toujours des blogueuses pour prendre ce qu’il y a à prendre, du moment que ça fait des produits gratuits alors ça les arrange bien 🙁 ).

  11. Allez je balance, ca me fait penser a shein, qui te « propose un partenariat » mais en fait te dit « donc tu vas ecrire une wishlist, et situ as assez de cliques sur la wish list, alors on t enverra des produits. Mais bien sur. evidemment tous les blogueuses que je connais n ont jamais eu le fameux nombre de clics requis. bah oui..

    1. Mais c’est encore pire ce système ! Hallucinant ! Merci d’avoir balancé au moins si jamais ils viennent vers moi je serais au courant 😉

  12. C’est vraiment dingue !
    J’ai travaillé comme styliste en Espagne pour des marques reconnues de fast fashion et de voir 30$ de vêtements « offerts » pour ce qu’ils te demandent ! ça me rend folle ! Ils doivent en plus les acheter en asie ou en inde pour un prix de 2$ ! Certaines marques pensent à exploiter tout le monde !
    Tu as vraiment bien fait de ne pas collaborer avec eux ! 🙂

    1. Ah ça je ne doute pas sur le fait qu’ils doivent se faire une marge de dingue !

  13. J’ai été contacté par la même marque, j’étais vachement enthousiaste au début puis quand j’ai lu les conditions… J’ai zappé moi aussi, c’est totalement illogique et pas très éthique vis à vis des lecteurs. C’est hallucinant quand même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *