Plus près des étoiles

IMG_1889

Je voulais vous proposer cet article depuis très longtemps sur le blog et il aura fallu une énième lecture pour que je m’y mette ! Mes livres d’astronomie, mon application mobile favorite pour chercher les étoiles, mon matériel d’astronomie et quelques unes de mes photos prises grâce à mon télescope…je vous dis tout.

L’astronomie est un des nombreux domaines qui m’intéressent. Si le ciel m’a toujours fascinée, c’est mon grand-père – tout comme pour ma passion pour l’Histoire dont je vous parlais dans un précédent article – qui m’a poussé à m’intéresser à l’astronomie, d’aller au-delà du fait de lever les yeux et regarder les étoiles sans rien comprendre. Mes grands-parents habitent en montagne, en Savoie alors je vous laisse imaginer le ciel qu’on peut observer le soir. Le problème dans leur cas, ce sont les montagnes car ils n’habitent pas assez haut et les observations au télescope sont compliquées. De ce fait mon grand-père m’a donné son télescope et tout le matériel qui va avec.

IMG_2944

En 2012 je récupère donc ce télescope, un Meade ETX-90EC. Plutôt bien noté sur internet, pas trop encombrant pour la petite pièce qui me sert d’observatoire, mon grand-père m’a également fourni un trépied. J’avoue que j’ai toujours du mal avec ce trépied car il est lourd et toute seule j’ai du mal à l’installer donc l’amoureux vient à ma rescousse.

IMG_2945

IMG_2951

J’ai lu que certains faisaient de l’observation avec ce télescope sans trépied…personnellement je n’ai pas trop le choix et quand je vais commencer mes observations à l’extérieur en campagne je serai bien contente de l’avoir 😉
Enfin voilà, un beau télescope qui se vend encore dans les 900€ (il date quand même de 1998). Il a une télécommande pour le faire pivoter, il peut suivre les astres, il peut faire la recherche d’astres…par contre il a besoin d’énormément de piles !
IMG_2948

Mon grand-père m’a aussi donné une mallette avec 8 oculaires supplémentaires et j’ai du mal à m’en passer quand je fais de l’observation. Alors oui, ça prend du temps de changer d’oculaire, de rechercher l’astre qu’on veut observer et de refaire la mise au point mais de toute façon : il faut avoir beaucoup de patience pour faire de l’astronomie et ensuite il faut avoir en tête que 99% du temps d’observation n’est que de la recherche/mise au point.

IMG_2950

IMG_2949

J’ai également eu ce petit planétarium à emporter facilement. Bon maintenant que j’ai mon application je ne m’en sers plus vraiment mais il me permettait de savoir où je pouvais voir telle ou telle planète, surtout quand au tout début j’étais incapable de les repérer à l’oeil nu. Eh oui maintenant je sais différencier étoiles et planètes au premier coup d’oeil, ce n’est pas bien compliqué : l’étoile scintille, la planète est juste un point lumineux 😉 Et après on apprend à deviner desquelles il s’agit, c’est un peu plus long mais j’y arrive de mieux en mieux 🙂

Pour avoir le ciel en temps réel et savoir ce que j’ai au-dessus de moi (et partout autour d’ailleurs) j’utilise Carte du Ciel sous iOS. Cette application est extrêmement bien faite, vous bougez et vous voyez exactement ce qu’il y a autour de la Terre. Vous pouvez revenir très, très, très loin dans le passé, faire un tour dans le futur. Pour l’observation j’ai trouvé ça parfait car je passe beaucoup moins de temps à chercher les astres !

IMG_1906

Vous avez des notifications historiques, d’autres pour les évènements comme les pluies de météores et ce genre de choses à observer dans le ciel.

IMG_1895

Cosmos de Carl Sagan

Mon premier livre d’astronomie, que mon grand-père m’a donné quand j’étais au collège donc mon intérêt pour ce domaine ne date pas d’hier.

IMG_1896

Ce livre date des années 80, résultat en le feuilletant aujourd’hui j’ai remarqué qu’il y avait des données erronées. Les images sont assez datées donc pas de photos incroyables contrairement à mon plus gros livre que je vous présente plus loin.

IMG_3036

L’Univers expliqué en images de Hubert Reeves

En 2012 au salon de la photo j’ai pu faire l’acquisition de ce livre, juste avant d’avoir mon télescope et c’est celui-ci qui a en fait tout déclenché. J’avais envie de faire de jolies photos, d’aller voir de plus près tout ce qui était dit dans ce livre.

IMG_3038

IMG_3039

IMG_3037

J’aime beaucoup ce livre car il est basé sur un principe très simple : les questions d’un enfant à son grand-père. Ca donne des réponses très claires, très précises mais peu complexes. Littéraire dans l’âme, j’ai un gros problème avec les chiffres depuis le collège pourtant quand il fallait calculer des distances entre les planètes en cours de physique en seconde j’étais pleine de bonne volonté mais il n’y avait rien à faire (merci à ma meilleure amie d’avoir désespérément tenté de m’expliquer ces calculs pendant les cours 😉 ). Bref, ce livre retire tout le côté complexe de l’astronomie et j’ai appris pas mal de choses, j’ai pu comprendre des détails qui m’échappaient et qui finalement n’étaient pas si compliqués.

IMG_1892

Guide de l’astronome débutant de Vincent Jean Victor

Ce tout petit livre m’a été offert par ma soeur à Noël, je venais d’avoir mon télescope et ce guide est plutôt axé sur les premières utilisations du télescope.

IMG_1894

IMG_1893

Pour moi il s’agit un peu d’un indispensable et les conseils qu’on peut y trouver sont toujours bons à prendre. Que ce soit d’un point de vue technique (outils d’observation) ou pratique (ce qu’on peut observer à telle ou telle période) il est toujours bon de l’avoir à côté de soit quand on se lance dans une séance d’observation.

IMG_1898

Astronomica de Fred Watson

Le même Noël j’ai eu ce gigantesque livre, je dirais que c’est le plus complet de ma collection. Extrêmement riche en explications (peut-être plus complexes que dans mes autres livres par contre) mais aussi en photographies de très haute qualité, c’est une mine d’or.

IMG_1900

IMG_1901

IMG_1899

IMG_1902

IMG_1903

IMG_1897

Histoire de l’astronomie, focus sur certains astres, ce sont 576 pages de découverte et de précision incroyables. Je peux passer des heures à regarder les photos et me laisser impressionner par tout ce qui nous entoure. J’ai beau en voir beaucoup, je suis toujours émerveillée par l’astrophotographie.

IMG_1891

L’Univers à portée de main de Christophe Galfard

Il s’agit de ma dernière acquisition en matière de livre astronomique. Ce livre est extrêmement différent de ce que j’ai l’habitude de livre pour m’informer sur l’astronomie. Pas de photos (d’où mon hésitation à l’acheter) et j’avais peur que ce soit très complexe…et j’ai été étonnée.

IMG_1890

Ce livre fait appel à votre imagination, l’auteur, Christophe Galfard, vous place dans la peau d’un personnage, il vous demande d’imaginer ce qu’il vous décrit, étape par étape. Il utilise des comparaisons à faire dans la vie de tous les jours notamment pour comprendre les distances. Cet ouvrage se lit très facilement, nous sommes clairement dans la science « vulgarisée » (je n’aime pas ce terme…) mais accessible à tous et c’est le plus important. Alors oui, vous revenez à la base des bases avec des explications que vous connaissez déjà si comme moi vous avez vu mille et une projection dans des planétarium ou des documentaires mais là pas d’images, c’est votre tête qui travaille 😉

IMG_1865

Mon télescope n’est pas fait pour l’astrophotographie malheureusement, je ne peux donc pas y connecter d’appareil photo. Pourtant, en mettant mon téléphone dans les oculaires j’ai pu faire de belles photos de la Lune.
C’est plus compliqué avec d’autres astres qui sont difficiles à observer en continue, mais pour la lune c’est parfait. Une nuit nous avions veillé très tard avec mon amoureux afin de pouvoir observer Jupiter…et nous y sommes parvenu mais impossible de prendre une photo.

IMG_1863

J’aime beaucoup jouer sur les filtres afin d’obtenir de jolis jeux de couleurs. Ici il s’agit de la même photo que la précédente mais avec un filtre orange.

IMG_1864

La Lune à travers un oculaire plus grossissant. Ca m’a assez impressionnée cette fois-là, on ne le vois pas tant que ça à l’image mais les reliefs étaient extrêmement nets, c’était sublime et j’avais l’impression que c’était tout près.

IMG_1862

Même photo avec le filtre orange qui donne presque une apparence de nébuleuse, j’aime beaucoup cette photo.

Un filtre rose travaillé avec quelques ombres bleues. On voit vraiment bien les reliefs sur cette photo, c’est ma préférée.

IMG_1866 (1)

J’aime beaucoup travailler mes photos de la Lune pour les transformer que ce soit avec des filtres ou bien ici, avec l’idée d’utiliser la Lune comme un élément totalement différent. L’idée est de moi mais c’est mon amoureux qui a travaillé sur les tentacules. Ca fait également écho à une musique que j’écoute beaucoup en ce moment, « Jellyfish in the sky ».

Mon prochain objectif d’observation est la nébuleuse d’Orion. Je l’ai déjà aperçue à l’oeil nu par temps très clair (je sais exactement où la situer sans application ou télescope) mais ce n’est qu’un nuage et on ne distingue pas de belles couleurs. J’aimerais beaucoup faire quelques photos de cette nébuleuse qui me fascine.
Je rêve aussi de voir une aurore boréale…mais ça c’est déjà plus compliqué. Se trouver au bon endroit au bon moment…pas si évident même pour les passionnés.

J’espère vous avoir donné envie de vous pencher sur l’astronomie et vous avoir prouvé qu’on peut vraiment comprendre pas mal de choses sans calculs complexes. Ca ne fait pas de nous des astrophysiciens c’est certain, mais tenter de comprendre ne fait de mal à personne, promis 😉

Étiqueté , , , , , , ,

2 thoughts on “Plus près des étoiles

  1. Très sympa cet article. Tu sembles être passionné et tes photos sont top !
    Cela me rappelle mes soirées « observation des étoiles » sur la terrasse de nos grands-parents quand on était plus jeunes avec mon frangin. On installait tapis, oreillers, couvertures et on s’allongeait pour observer le ciel… Merci de m’avoir permis de repenser à ces bons moments 🙂

    1. Eh oui…ça devait être de très bons moments ! En Espagne avec mon amoureux et une de mes belles-soeurs un été on avait fait ça aussi, on avait une petite terrasse un peu isolée qui permettait de voir le ciel sans pollution lumineuse. C’était impressionnant car on voyait un bras de la galaxie, les satellites qui passaient…je m’en souviendrai toute ma vie !
      Merci pour ta lecture 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *