« Phobos 4 » de Victor Dixen (sans spoiler)

J’ai récemment terminé le tome 4 de la saga Phobos de Victor Dixen. Je vous avais parlé des deux premiers tomes il y a quelques mois…mais je voulais faire le point une nouvelle fois.

Début 2017 je m’étais lancée dans la lecture de la saga Phobos de Victor Dixen. Je vous en avais parlé dans un article au sujet des deux premiers tomes. Je n’avais pas fait d’article après ma lecture du troisième tome mais j’en avais parlé sur Instagram…et là…à la fin du quatrième tome, je me suis dis que je ne pouvais pas ne pas faire d’article.

On m’a offert le quatrième tome pour Noël et j’étais vraiment impatiente de le lire ! Je l’ai dévoré !

Si vous vous souvenez bien, j’avais été déçue de la fin du deuxième tome…et ce n’est qu’après avoir lu le troisième que j’ai réalisé à quel point ma réaction avait du sens. J’ai réagis comme un personnage de l’histoire, j’étais perdue, je ne trouvais aucun sens à ce qu’on nous disait dans ces dernières pages. J’étais déçue, comme Léonor et les autres finalement.

Le troisième tome m’a déjà semblé plus dingue, il a été considéré comme « plus long, trainant en longueur » par certains lecteurs mais pour ma part je l’ai adoré. Il se passe tellement de choses, et quand on voit les pages défiler, qu’il n’en reste que cinquante pour des dizaines d’explications attendues, il y a quelque chose de frustrant.

L’attente du quatrième tome m’a semblé longue, alors que pourtant, avec quelques explications supplémentaires, le tome 3 aurait pu être la fin de la saga. J’avais peur que ce dernier tome ne soit pas à la hauteur du troisième, j’avais peur de la déception. Mais finalement…c’est tout autre chose que j’ai trouvé dans ce livre.

Des sujets actuels, qui nous menacent, sont abordés sans détour. Victor Dixen nous projette dans un futur qui est, malheureusement, plus que possible. Conquête spatiale, réchauffement climatique, influence des médias, développement des nouvelles technologies…et bien d’autres sujets sont explorés. L’histoire est moins riche en évènements que le troisième tome mais elle est tellement plus profonde, il y a des rebondissements, de l’action, de l’angoisse aussi !

Les descriptions tellement précises me donnent l’impression de visualiser un film. Et en y réfléchissant bien…une part de moi voudrait voir Phobos à l’écran, une autre part voudrait que je conserve ces images que j’ai su créer dans ma tête grâce aux livres.

C’est fou à quel point les personnages ont évolués entre le premier tome et le quatrième, particulièrement les filles. Et puis…d’autres…mais je ne veux pas en dire trop car la dernière révélation de cette histoire est incroyable et je ne veux rien spoiler, ce serait trop dommage, croyez-moi. L’art de passer de la télé réalité obsessionnelle à une utilisation intelligente et dénonciatrice de faits trop longtemps occultés.

J’ai été heureuse d’avoir découvert cette saga il y a un an maintenant. J’avais eu tellement de doutes au début et finalement je veux un cinquième tome, parce que j’ai encore envie de savoir ce qu’il va y avoir après…on voudrait suivre ces personnages jusqu’à la fin de leur vie.

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *