Mon projet d’écriture pour l’année

Pour débuter 2019 sur le blog, j’avais envie de vous partager un peu mon projet pour l’année concernant l’écriture. J’en parle peu par ici, mais c’est peut-être le moment.

Il y a un bon moment déjà, je m’étais confiée au sujet de l’écriture dans un article. J’avais énormément hésité à le publier mais vos retours étaient encourageants. Aujourd’hui, comme la première fois, j’hésite à vous publier cet article…mais j’ai repensé à vos messages et je me dis que je n’ai rien à perdre.

Je n’ai pas peur de dire que j’écris, bien au contraire. En revanche, sauf lorsque je suis en confiance, je ne m’étale pas sur ce que j’écris vraiment, dans les détails je veux dire. Sauf que cette année…j’ai dans l’idée que mon projet d’écriture actuel soit mené jusqu’au bout. Je l’ai repris depuis le mois d’août et chaque semaine je me tiens à mes 2000 mots (environ). Cette fois j’ai envie de vous expliquer pourquoi ce projet, son historique, et quelque part, je voudrais que vous ayez envie de le lire.

Vous le savez peut-être…ou pas…mais en 2015 j’ai décidé de reprendre l’écriture littéraire. Entre l’écriture de scénarii et le blogging j’en avais un peu oublié que j’écrivais de la fiction littéraire à une époque. En novembre 2015 j’ai débuté l’écriture de Windmill, j’ai écrit les deux premiers tomes en 2 mois et demi et c’était la première fois que j’avais une fin en tête pour une histoire. J’ai commencé à la publier sur la plateforme Wattpad juste après avoir terminé d’écrire le tome 1. La publication a duré un peu plus de 2 ans et demi, au rythme d’un chapitre par semaine (au final il y a eu 3 tomes et j’ai terminé la publication du troisième il y a peu).

Après la fin des deux tomes, j’ai rapidement eu besoin de me trouver une autre histoire à inventer. J’ai commencé à écrire un nouveau projet, bien loin de la dystopie qu’est Windmill. Depuis des années j’adore les super-héros Marvel, j’écris d’ailleurs depuis 2 ans et demi pour l’Univers des Comics (moins maintenant que j’ai retrouvé un travail en rédaction web, je ne suis pas une machine donc le soir je n’ai plus la force d’écrire des articles comme avant). J’ai eu envie d’inventer mes propres super-héros…et de là est née Jollyjay. Son nom m’est venu à l’esprit assez rapidement, et c’est à partir de là que j’ai créé son profil, son histoire. Les idées sont arrivées au fil de l’eau…et pourtant l’engouement a été très bref. Windmill me manquait et j’ai débuté l’écriture du troisième tome (qui aura été compliquée mais je l’ai bouclé l’été dernier). A l’été 2016 j’avais quand même débuté la publication de trois chapitres de Jollyjay, sur Wattpad mais finalement je n’avais pas su tenir le rythme d’un chapitre par semaine car j’étais trop habituée à avoir des dizaines de chapitres d’avance et l’idée de m’imposer ce rythme m’a bloquée. Je n’étais pas prête tout simplement…ou plutôt, l’histoire n’était pas encore bien définie dans ma tête à ce moment. Au printemps 2018, j’ai repensé à cette histoire que j’avais abandonnée, et j’ai écrit les étapes importantes du récit, me promettant de me remettre à l’écriture de Jollyjay après mon mariage. En août, je me suis définitivement replongée dans ce projet.

Cette fois je me sentais prête au rythme d’un chapitre par semaine, puisque j’ai déjà en tête la trame principale jusqu’à la fin du récit. Je n’ai quasiment pas de recul par rapport à mes chapitres, je les écris relativement vite chaque week-end et je publie le chapitre le lundi soir. Résultat, je laisse passer des coquilles et je ne m’en rends compte que des semaines après. Je corrige sur mon fichier de travail mais pas systématiquement sur Wattpad. Si éventuellement vous vous lanciez dans la lecture de mes histoires, ne soyez pas étonnés des petites erreurs de frappes, d’accord, ou de mise en page.

L’histoire en elle-même ? Je vous laisse découvrir le pitch :

A la mort de son frère, une jeune femme prénommée Ava veut tenter d’éclaircir les mystères qui planent autour de ce tragique évènement. Elle devient malgré elle la victime d’une expérience issue des laboratoires Eavy-H, mais elle n’est pas la seule. D’autres victimes de cette expérience sont prêtes à mettre à disposition du bien leurs capacités hors du commun afin de venir à bout de ces tests.
 » We can be heroes just for one day « 

 A part le fait que j’ai envie de terminer cette histoire d’ici la fin de l’année pour pouvoir l’imprimer en exemplaire unique, j’aimerais l’inscrire à des concours d’écriture. Peut-être que j’aurais envie d’écrire une suite…j’ai quelques idées mais trop peu nombreuses pour le moment.

En tout cas, si vous voulez suivre les aventures super-héroïques de Jollyjay, on peut se donner rendez-vous sur Wattpad. J’espère que ça plaira à ceux d’entre vous qui tenteront la lecture.

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *