J’ai enterré ma vie de jeune fille

Samedi 7 avril je participais à mon premier EVJF…et c’était le mien ! Mes amies m’ont organisé une journée parfaite et j’avais envie de vous en partager quelques moments.

A moins de deux mois du mariage maintenant j’avoue que je n’ai pas vraiment une minute à moi en dehors du travail. Même pendant les moments de pause je rumine. Il faut penser à tout, on angoisse pour rien, on a encore trop de choses à prévoir…

Je n’ai absolument pas mis le nez dans la préparation de cet EVJF, ce sont mes copines et ma soeur qui ont tout organisé de A à Z et je me suis laissée porter de bout en bout. Autant vous dire qu’une journée non planifiée pour moi qui suit hyper organisée en permanence : ça fait un bien fou ! – et je me dis que je devrais lâcher prise un peu plus souvent au lieu d’être dans l’organisation H24 –

Au début je stressais beaucoup à l’idée de faire un EVJF. J’avais peur de ce qu’on pourrait me préparer, peur de ne rien savoir à l’avance (et elles ont toutes tenu jusqu’au bout côté surprises !). Et finalement, les mois passant, je me suis dis que ça ne servait à rien, que je pouvais leur faire confiance donc je n’ai même plus réfléchi à tout ça.

Le principe de cette journée était une chasse au trésor au coeur de Paris, bien rodée. Au programme : des indices, beaucoup de marche mais aussi détente au max !

Je ne vais pas tout vous raconter parce que j’ai envie de garder la majorité de cette journée pour nous. Ca reste notre moment, à mes amies et moi, comme le sera mon mariage avec nos invités, je n’ai pas envie de tout exposer dans le détail…juste partager quelques bribes.

Après quelques séries d’indices, des photos et un peu de marche, nous avions rendez-vous chez Gloss’Up, un beauty bar super sympa, dans une ambiance douce et reposante, tout ce que j’aime !

Pendant que mes copines vont se faire maquiller ou manucurer (elles se sont répartie les activités) en mangeant des mignardises c’était la totale pour moi ! Manucure, maquillage et surprise : pédicure aussi ! Je n’en avais jamais fait de ma vie, j’avais vraiment peur de ne pas aimer (je ne supporte pas qu’on me touche les pieds) et au final c’était super agréable. J’ai vraiment apprécié ce moment de détente même si du coup je n’ai pas énormément pu profiter des filles, j’ai enchaîné toutes mes prestations !

Je vous laisse quelques photos de cet endroit que j’ai vraiment adoré :

J’étais reposée en sortant de Gloss’Up, ça m’a donné envie de faire ce genre d’activité un peu plus souvent, surtout la pédicure sachant que ma meilleure amie et témoin d’amour me fait des ongles merveilleux (et qu’elle a réussi à bluffer une des filles de Gloss’Up tellement elle est forte !).

On a prit pas mal de photos ! On avait chacune un accessoire pour cet EVJF, pour ma part j’avais une couronne de fleurs avec un voile de mariée, j’avais peur d’avoir quelque chose de trop voyant, du genre un déguisement qui se voit à des kilomètres mais les filles ont été adorables !

Du coup, ça m’arrangeait qu’on ne se fasse pas trop remarquer dans la rue. J’ai réussi à faire abstraction des regards de toute façon, même si d’habitude ça a tendance à m’angoisser et que je suis sur la défensive.

J’ai des amies qui, comme moi, sont discrètes, calmes mais qui savent s’amuser quand même et c’est ce dont j’ai besoin autour de moi pour me sentir à l’aise. Sans prise de tête, juste des bons moments !

Nous avons prit pas mal de photos aux Colonnes de Buren et…une surprise que les invités verront au mariage (j’ai honte d’avance !). Il y a quelques photos avec mes copines sur mon Instagram (citronroux) si vous êtes curieux(ses) 🙂

Pour terminer la journée (pas la soirée) nous nous sommes posées au Café Oz dans le 13e arrondissement. Je n’avais jamais eu l’occasion d’y aller, pourtant je suis passé devant des tas de fois. Nous y sommes resté un looooong moment (le temps de bien boire et de ressortir pas très sobre). J’ai beaucoup aimé l’ambiance de cet endroit !

Je vous raconte quand même la fin de la journée parce que c’était une belle surprise à laquelle je ne m’attendais absolument pas.

Vers 22h, j’avais beau être plutôt mal en point, j’ai trouvé anormal que ma soeur ne panique pas sur les horaires du RER pour rentrer chez nous (sachant que c’était la grève et qu’il n’y avait donc pas beaucoup de train). Du coup je me dis « Okkk elles m’ont préparé un truc, c’est bon j’ai pas à me stresser ! ». Les filles décident d’aller à Bastille et je vous assure que je les ai guidées à pieds jusqu’à destination, en titubant mais je ne nous ai pas du tout perdu (fierté quand même !). Devant mon bar préféré, le Yellow Mad Monkey, mes copines m’offrent un cadre (la première photo de cet article), je comprends immédiatement : mon amoureux est à l’intérieur du bar ! Mission, le retrouver (j’ai échoué par contre). J’étais tellement heureuse de le voir, qu’il fasse aussi un peu partie de cette journée si parfaite ! Je le croyais tranquillement chez nous en train de jouer aux jeux vidéos mais non (du coup pas de RER bien sûr, nous sommes rentrés en voiture, d’où le no-stress suspect de ma soeur).

Un EVJF pleins de surprises, de bons moments, beaucoup de rires (à en avoir des courbatures aux abdos le lendemain)…j’étais heureuse, simplement, sans penser à rien d’autre qu’à vivre cette journée à fond !

Cynthia, que je connais depuis la 6ème, qui est toujours là après tant d’années !
Elodie, ma Riguel, ma meilleure amie depuis bientôt 10 ans, ma témoin. Toujours là, pour tout, on se voit tellement souvent que finalement un week-end sans se voir c’est hyper vide !
Wendy, ma soeur, ma sestra*…depuis 21 ans et ma témoin également.
Floriane, que je connais depuis la 1ère mais c’est surtout en terminale que nous avons apprit à nous connaître.
Fanny, amie et collègue d’Elodie que j’ai rencontrée à l’expo Harry Potter il y a quelques années.
Alina, nous nous sommes rencontrées en licence pro scénariste nouveaux médias, au Campus LFI et nous avons su garder ce lien fort après nos études. Ma graphiste préférée, la douceur et la créativité incarnée. Le dessin de Clem et moi a d’ailleurs été réalisé par Alina.

J’ai aussi pensé à celles qui ne pouvait pas être là mais qui seront présentes au mariage et avec qui j’aurais également adoré partager cette journée.

Julie, ma Juu d’amour, ma meilleure amie aussi et demoiselle d’honneur le Jour J (et officiante de notre cérémonie laïque, ça en fait des choses !). Avec la distance ce n’est pas toujours simple pour l’une comme pour l’autre, mais je t’aime tu sais.

Charlotte, l’autre membre du trio que nous formions Alina, elle et moi en licence pro. Tellement de fous rires (et de messes basses avouons-le) l’une à côté de l’autre durant cette année.

Moony (que je n’ai jamais appelé par son prénom je crois !)…qui vit à l’autre bout du Monde, que je connais depuis mes 12 ou 13 ans. Une amitié virtuelle au départ et puis nous avons fini par nous voir des années après alors qu’à l’époque ça nous paraissait impossible. Maintenant nous nous voyons presque chaque année et je suis tellement heureuse qu’elle fasse le voyage pour mon mariage.

J’ai été nostalgique dès le lendemain de mon EVJF alors je n’imagine même pas dans quel état je serai à la fin du mariage ! J’ai saisi l’importance de profiter de tout ça, parce qu’au moment où on se sera dit « Oui » alors la pression d’une année entière va nous revenir en pleine face.

Merci les filles, pour tout, pas que pour cette journée. Et maintenant j’ai hâte de vivre vos EVJF ! 😉

Étiqueté , , , , ,

3 thoughts on “J’ai enterré ma vie de jeune fille

  1. Pour ma part je me marrie le 1er juin 2019 (ça me fait super bizarre d’écrire ça ^^).
    Mes deux témoins ont déjà commencé à parler de l’EVJF. Je leur ai dis que je ne voulais rien savoir à l’avance ! Je suis curieuse de voir ce qu’elles vont me préparer…

    1. Tu as encore pas mal de temps devant toi…mais ça passe à une vitesse…j’en reviens pas !
      Tu as raison de ne rien vouloir savoir, on apprécie mieux le moment venu 😉

  2. Je te l’ai souvent dit mais j’ai hâte de te voir dans ta belle robe de mariée !
    Je suis heureuse que tu es profitée de ton EVJF et qu’il était comme tu le souhaitais. J’angoisse sur le mien (mais le jour de la fameuse demande n’est pas encore arrivé !).

    Je te souhaite un super mariage et que ce jour soit vraiment à la hauteur de tout ce travail que tu fais depuis un an pour le programmer. Plein de bisous ma belle <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *