Entre mariage et animaux : mes coups de stress de janvier

Peu présente sur le blog ces deux dernières semaines, pour pas mal de raisons et j’avais envie de partager quelques nouvelles avec vous dans un billet « humeur ».

Chaque année je trouve que le mois de janvier dure une éternité. Pour le coup, en 2018 j’ai trouvé qu’il était très, très rapide ! Ca faisait deux semaines que je n’avais rien publié sur le blog et le peu que j’ai publié sur Instagram était…pour ne pas disparaître complètement, quand même.

Depuis le 1er janvier avec Monsieur Citron Roux nous vivons dans un stress permanent et nous avons l’impression de ne pas sortir de cette spirale qui, de base, avait porté ses fruits. Je vous explique.

Au 1er janvier nous avons enfin réalisé que nous étions plutôt en retard dans les préparatifs du mariage. C’était juste inconcevable de ne pas avoir de traiteur ni de DJ, on a vraiment eu un coup de pression. Le 1er janvier, à peine le repas de famille terminé, on se lance à la recherche de nos prestataires. Nous avons eu des réponses assez rapides les jours qui ont suivi.

Finalement en l’espace d’une semaine nous avons trouvé le traiteur et le DJ ! Ce coup de stress était donc une très bonne chose. Nous avons été surpris et nous avons même eu le choix pour les DJ. C’est toujours difficile de dire non quand on a établi un contact…mais bon…il faut savoir prendre des décisions et je sais que ces prestataires trouveront d’autres évènements à cette période de l’année.

Le 20 janvier nous avons déposé notre dossier de mariage qui a été validé dans la foulée et comme promis par le papa de mon amoureux qui travaille à la mairie dans laquelle nous nous marions, nous avons pu choisir notre heure de passage sans problème. J’ai donc pu préparer les invitations que nous avons reçu jeudi dernier et que nous avons commencé à distribuer à ceux que nous avons pu voir. Maintenant, opération récupération d’adresses !

Samedi dernier, pendant que Monsieur essayait les costumes avec un de ses témoins, avec mes témoins nous nous sommes rendues au Salon du Mariage. J’avoue que ça n’avait rien d’exceptionnel dans la mesure où nous avions déjà beaucoup d’éléments en place. Mais nous avons rencontré une artiste florale qui fait un travail magnifique !

Mais à côté de tout ça il y a eu d’autres problèmes à gérer qui nous ont causé pas mal de stress. Si vous me suivez sur Snap ou Twitter vous avez peut-être un peu suivi tout ça. Je n’ai pas voulu en parler sur Instagram parce que c’était compliqué, d’un jour à l’autre ça évoluait. Bref…voici l’histoire de Muffin, Crumble et Cookie.

Le samedi 13 janvier, mon petit Scratchy s’en est allé, après presque 4 ans, ce qui est un bel âge pour une gerbille. On rentrait de chez le DJ, et on l’a trouvé mort d’une crise cardiaque dans sa cage. Il avait fait un malaise trois jours avant et s’était réveillé presque tout de suite en entendant que je venais le secourir. Mais ça l’avait beaucoup affaibli.

J’ai toujours du mal à vivre sans animaux et malgré la tristesse je voulais déjà d’autres petites bêtes. Pas des gerbilles, parce que Itchy et Scratchy étaient trop parfaits et j’avais peur de faire des comparaisons, de ne pas avoir des gerbilles aussi adorables. Nous partons donc sur l’idée des octodons parce que ça faisait des années que j’en voulais. Nous en voulions deux…sauf qu’il y en avait trois à l’animalerie. Si on en prenait que deux, le troisième resterait seul toute sa vie parce qu’il ne pourrait pas être introduit avec d’autres octodons (c’était déjà le cas d’un autre juste à côté). Nous prenons les trois, dont un moitié prix. Nous achetons une nouvelle cage, on aménage tout ça, on s’habitue à eux (c’est très différent des gerbilles, ça parle beaucoup et ça a énormément de caractère). Pendant 5 jours tout se passe bien. Au sixième, je me rends compte qu’un des trois ne va pas bien du tout. Je l’amène chez le vétérinaire NAC en urgence et en l’espace de 20 min son état s’était aggravé (notamment une hémorragie qu’il n’avait pas quand je l’ai attrapé pour l’amener chez le vétérinaire). Je prends la décision de le laisser en hospitalisation jusqu’au lundi. Du coup nous passons le samedi soir à nettoyer la cage des deux autres pendant 2h au cas où il y aurait une bactérie.

Le lundi nous récupérons Crumble chez le vétérinaire car bonne nouvelle : ils l’ont sauvé ! Pas encore de résultat pour les analyses mais en attendant c’est cage à part (collée à l’autre cage pour garder contact avec ses frères) et antibiotique à lui donner pendant 6 jours. Comment traumatiser une bête en l’espace d’une semaine : l’attraper alors qu’il ne veut pas, l’isoler de ses frères, lui faire avaler des médicaments dans une seringue qu’on lui met de force entre les dents. Mais bon, pas trop le choix c’est pour son bien. Nous faisons tout comme il faut. Le vendredi nous apprenons que les résultats sont négatifs : aucune maladie. Nous pouvons donc les réunir tous les trois le samedi.

Pendant 20 minutes voire plus, tout s’est bien passé. Ils étaient heureux de se retrouver ! Nous avons changé la grande cage, tout bien préparé et nous les avons observé un moment. Après 15 minutes de découverte de la cage toute propre, le moment de tester qui serait le dominait est arrivé…et là ça a dégénéré. Crumble, auparavant dominant, ayant été isolé pendant une semaine, c’est Cookie qui a prit le dessus sur Muffin et est donc passé dominant. Mais une fois de nouveau face à Crumble, Cookie n’a pas voulu se soumettre comme à l’origine et ils ont commencé à se battre. Nous avons réagit très rapidement, je ne sais même pas comment Clem a pu attraper Crumble sans se faire mordre par l’un des deux. Ca a été court mais ils se sont bien abîmés mutuellement au niveau de la bouche, et la patte avant droite pour Crumble. Résultat : obligés de remettre Crumble dans sa cage solo. On ne sait même pas si on pourra un jour les remettre dans la même cage…on avait respecté toutes les étapes pour que la réintroduction se passe bien, mais ça n’a pas suffit. Le lendemain, le dimanche donc, c’est Muffin qui est malade mais pas autant que Crumble la semaine d’avant donc j’essaie de relativiser et finalement le lundi il était d’aplomb donc tout va bien (pour le moment). Reste à régler ce problème de réintroduction mais on se prépare déjà à l’idée que Crumble ne réintégrera pas la cage de ses frères. C’est bien compliqué et j’espère qu’on va réussir à enfin profiter d’eux sans que d’autres problèmes ne viennent s’ajouter.

Malgré tout je voulais vous présenter nos nouveaux compagnons sur le blog 🙂
Nous apprenons à les connaître, il faut qu’on s’apprivoise, ça vient chaque jour, petit à petit.

Étiqueté , ,

1 thought on “Entre mariage et animaux : mes coups de stress de janvier

  1. J’avais suivi de loin mais effectivement un mois plein de stress pour toi et M. Citron Roux. J’espère que le mois de Février se passera mieux et que tu pourra profiter de tes deux prochains voyages 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *