Bloguer n’est pas mon travail, il est temps de souffler

Après quelques jours de pause me revoilà, et en me remettant à écrire sur le blog je me rends compte de certaines petites choses. Voici mon article « Humeurs » de ce mois de juin !

Vous l’avez sans doute remarqué, je suis moins active sur le blog, je poste sur Instagram mais sans vrai plaisir finalement…bref niveau activité sur les réseaux sociaux on a vu mieux de ma part ! J’avoue que je ne savais pas trop quoi écrire comme article en ouvrant mon ordinateur après 5 jours de veille, mais justement, ça m’a donné l’idée de faire un petit point à propos de tout ça.

Bientôt 4 ans que le blog existe, ça me paraît loin et proche à la fois ! En 4 années de blogging on est bien loin du superblog-superconnu mais voilà…j’ai su me faire mon petit nid sur la blogo et globalement je m’y sens bien.

Il y a quand même un « mais », c’est que depuis 4 ans je vois vraiment trop mon blog comme un outil de travail. Ca ne fait que quelques jours que je me rends compte que ce n’est pas du tout comme ça que je devrais le percevoir. Je mélange un peu tout. Je suis rédactrice web, ça c’est mon métier, mon travail à temps plein (du moins jusqu’à la semaine prochaine, ensuite je vais vers de nouveaux horizons -sans trop m’éloigner-) et le blog fait partie de mes loisirs. Je ne suis pas blogueuse à temps plein, et quelques fois je me stresse vraiment dans le planning de mes articles, ce qui ne sert strictement à rien et qui me fait perdre tout le plaisir d’écrire pour le blog. Je pourrais écrire tous les jours de la semaine, le résultat serait identique à un post par semaine…et ça m’aura prit du temps pour le comprendre.

J’ai besoin de retirer certaines heures consacrées à mon blog pour me les offrir, juste à moi. J’ai besoin de publier des articles uniquement pour le plaisir de les publier et pas juste parce qu’il faut le faire. Peut-être qu’il y aura des week-end où je vais écrire trois ou quatre articles, parce que j’en aurais envie, et d’autres où je ne consacrerais pas une ligne au blog. Pour garder tout le plaisir d’avoir un blog, il faut arrêter les contraintes, tout simplement. Du moins, quand nous n’en vivons pas.

Au programme pour entamer la cinquième année de Citron Roux : moins d’articles mais plus de coeur.

Avez-vous déjà remis en question votre manière bloguer ?

Étiqueté ,

3 thoughts on “Bloguer n’est pas mon travail, il est temps de souffler

  1. Je trouve cette réaction assez saine. Pour moi, bloguer doit rester un plaisir, c’est pour ça que quand j’ai pas le temps ou que je préfère passer du temps avec mes amis/famille/moi, il arrive qu’il n’y ait pas d’articles. A partir du moment où j’ai décidé que je ne cherchais pas à être blogueuse pro, je me suis dit qu’il n’y avait pas mort d’homme. Mieux, les lecteurs préfèrent un article inspirant, un minimum original, qu’un article bâclé!

    Bravo pour ton nouveau job 🙂

    1. Je partage vraiment ton ressenti et ça me conforte dans l’idée qu’effectivement : il n’y a pas mort d’homme pour quelques jours sans articles !

      Merci beaucoup ! J’ai hâte de commencer, après 3 ans de rédaction web, pouvoir dévier légèrement pour voir d’autres choses me rend impatiente !

  2. Bonjour,

    Je suis tombée sur ton article et sur ton blog par hasard… en tapant sur Google quand bloguer devient une obligation. Je suis également rédactrice web, mon blog à 4 ans et parle uniquement de littérature. Au fil des mois, j’ai accepté de plus en plus de partenariats, j’ai publié presque quotidiennement et puis, là, en quelques semaines, une espèce de burn out est apparu. Je me rends compte que je lis des choses qui ne me plaisent pas toujours, que j’ai envie d’écrire sur d’autres choses et que je ne le fait pas par peur de perturber les habitués. Comme toi, je me rends compte que mon blog n’est pas mon job, que ce que j’avais commencé par plaisir est devenu une contrainte, que je meurs de parler de 10 000 choses et que je n’ose pas. Aujourd’hui je lève le pieds et vais revenir aux origines, à quand je publiais avec plaisir, bref, à quand mon blog n’était pas connu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *